Accueil » Blog » Thé et grossesse ne font pas bon ménage ?

Thé et grossesse ne font pas bon ménage ?

Attendre un enfant est toujours un heureux évènement pour un couple. Cependant, cette période soumet la mère à de nombreuses précautions, sans parler des interdits qui peuvent être contraires à ses habitudes. Une idée reçue relate que le thé fait justement partie des interdits pour une femme enceinte. Est-ce vrai ? Est-ce que le thé et la grossesse ne font vraiment pas bon ménage ? Les réponses dans ce billet.

L’hydratation est fondamentale pour la grossesse

Durant la grossesse, il est impératif de bien vous hydrater. En effet, boire beaucoup d’eau permet d’éliminer les toxines aussi bien dans votre organisme que celui du bébé. Jusqu’ici aucune règle n’interdit la consommation de thé. En réalité, la question est de savoir quel thé une femme enceinte devrait boire tout au long de cette période.

Selon la recommandation officielle de l’INPES, une femme enceinte doit réduire sa consommation de thé, de boissons énergisantes et de boissons gazeuses. Cependant, pour l’heure, aucun effet néfaste n’a été relevé concernant la consommation de caféine pendant la grossesse. Par mesure de précaution, il est toutefois déconseillé de boire plus de 10 tasses de thé vert par jour. En effet, une femme enceinte ne doit pas consommer plus de 300 mg de caféine par jour, qu’elle provienne du thé ou du café.

Les variétés de thé adaptées à une femme enceinte

Certaines plantes sont relativement bénéfiques pour une femme enceinte. C’est le cas du gingembre qui peut être d’une grande aide au début de la grossesse, car il permet de lutter pour contrer les nausées. Pour tonifier votre utérus, dilater rapidement votre col le moment venu et soulager vos contractions, vous pouvez aussi boire une infusion de feuilles de framboisier.

Certaines études révèlent aussi qu’une femme enceinte doit boire du thé rouge. Originaire d’Afrique du Sud, cette plante ne contient ni caféine ni théine. Outre sa forte teneur en vitamines C, elle est aussi un antioxydant et un relaxant naturel.

Le thé à la menthe et à la mélisse s’avère aussi efficace contre les brûlures d’estomac. Pour lutter contre la constipation, une future maman peut également boire une tisane de fleurs de mauve. En revanche, pour lutter contre l’irritation de la vessie, on préconisera du thé à base de fleur de bruyère.

Le thé vert et le thé noir : à proscrire !

Le thé noir et le thé vert sont extrêmement faciles à trouver sur le marché, d’autant plus qu’on en consomme fréquemment. Vous devez cependant savoir qu’ils présentent un taux élevé de caféine. Un taux qui varie en fonction de l’altitude et de la période de cueillette de la feuille. Il n’est également pas rare que le taux soit défini selon la durée de l’infusion.

La consommation de thé vert et de thé noir diminue l’assimilation du fer. Pourtant, ce nutriment se révèle très utile pour le développement de l’enfant. Si vous ne pouvez pas vous en passer, il est conseillé de boire votre thé après le repas et après la prise de votre fer. De cette manière, son bienfait ne sera pas influencé par la caféine provenant de votre breuvage.


Découvrir les offres du moment

promo en 2h je cuisine pour toute la semaine promo en 2h je cuisine pour toute la semaine promo en 2h je cuisine pour toute la semaine

Idées recettes

Rejoignez moi sur youtube !

cuisine test sur youtube

cuisine test sur youtube

Laisser un commentaire parcequ'il est bon de s'exprimer !