Accueil » Blog » La lactofermentation, on s’y met ?

La lactofermentation, on s’y met ?

Légumes lactofermentés

C’est à la mode en ce moment, mais savez-vous que la lactofermentation est une méthode de conservation millénaire. Nos grands-mères et arrières, arrières grands-mères l’utilisaient déjà à leur époque ? Une méthode qui a tout bon pour notre système immunitaire et surtout notre microbiote.

C’est quoi la lactofermentation ?

La lactofermentation est une méthode de conservation des aliments. Il s’agit de faire macérer ces derniers dans du sel ou bien dans ce qu’on appelle la Saumur qui est un mélange de sel et d’eau. Vous avez sûrement déjà acheté des cornichons en conserve, des citrons confits, du miso ou bien déguster une belle petite choucroute traditionnelle. Eh bien sachez que ce sont des aliments qui ont été lactofermentés.

Cette méthode a perdu un peu de son attrait grâce ou à « cause » de l’invention des réfrigérateurs et des congélateurs. Mais cette méthode n’a pas dit son dernier mot. En effet, faire fermenter les aliments n’a pas uniquement comme but de mieux les conserver. Le processus de fermentation rend les aliments plus digest. En effet, le surcre grâce à l’action des micro-organismes contenus dans chaque aliment ( les levures et les bonnes bactéries comme les lactobacilles ), va se transformer en acide lactique qui aide le système digestif en général.

Lors de la lactofermentation les micro-organismes développent différents nutriments qui rendent les aliments plus riches en vitamine C, vitamine K et les vitamines du groupe B dont la vitamine B12.

 

Légumes fermentés maison

Légumes fermentés maison

Quels aliments faire fermenter ?

On peut quasiment faire fermenter tous les légumes ou pas !

Il conviendrait de faire quelques essais avec une petite quantité pour voir si cela vous convient ou non ! Lors du processus de la fermentation, on l’a dit plus haut, les aliments sont transformés. Le gout se développe et la texture peut changer. Faîtes des petits essais, car le goût peut surprendre voir rebuter certains et ça serait franchement dommage de devoir tout jeter si vous n’appréciez pas. C’était mon cas lors d’un teste d’aubergine lactofermenté !

 

Comment faire fermentés les légumes en vidéo :

 

Quelques légumes à ne pas faire fermenter :

  • Les pommes de terre : elles deviennent gluantes et le goût n’est vraiment pas bon
  • Les salades vertes : elles se transforment en purée
  • Les légumes comme les courges, les concombres, les courgettes, ne tienne pas lors de la fermentation. Ils deviennent très mous et parfois se transforme en purée.

Légumes à faire fermenter

Pour réussir au mieux le processus de lactofermentation, choisissez des légumes fraîchement cueillis, de préférence issus de l’agriculture biologique ou bien une agriculture raisonnée. Les légumes ne doivent pas être abimés et veillez à bien les nettoyer à l’aide d’une brosse pour retirer tout résidu de terre ou de sable.

Voici une liste non exhaustive d’aliments à faire fermenter en pleine saison et qui ont un grand succès :

  • Le choux
  • Le chou-fleur
  • L’ail
  • L’oignon
  • Les carottes
  • Les tomates
  • Les haricots
  • Le céleri
  • Les betterave
  • Les piments forts
  • Les navets
  • Le radis noir
  • Les poireaux

Idée de légumes fermentés

Le kimchi est un mélange de légumes fermentés bien relevé avec des épices.

  • Kimchi de légumes
Recette de kimchi au haricots verts
Après le kimchi de chou chinois, le kimchi de chou rouge. Je vous propose aujourd'hui un kimchi à base de haricots verts. Un autre délice à consommer avec modération chaque jour.
En effet, les aliments fermentés sont très bon pour le système digestif à condition de ne pas en abuser. On conseille en moyenne 2 belles cuillères de Kimchi par jour 😉
Voir la recette
Légumes lactofermentés maison
  • Kimchi recette facile au chou rouge

Recette Kimchi maison
Aujourd'hui, je vous propose de réaliser une recette de Kimchi maison très facile à faire. La recette demande un peu de temps de préparation mais le processus est simple. À la clé, vous allez enfin pouvoir déguster ce fameux met coréen qui est bon en bouche et bon pour l'organisme.
Voir la recette
Kimchi - le recette du chou fermenté coréen
  • Kimchi – le recette du chou fermenté coréen

Aujourd'hui, je vous propose de faire un kimchi de choux rouge. La recette est facile à faire mais elle demande beaucoup de temps de préparation. Il faut compter environ 1 h de préparation et 3 h de temps de pause
Voir la recette
Kimchi au chou rouge

 

Avez-vous déjà tenté l’expérience de la lactofermentation ? Partagez avec nous votre expérience dans les commentaires 😉


Découvrir les offres du moment

promo en 2h je cuisine pour toute la semaine promo en 2h je cuisine pour toute la semaine promo en 2h je cuisine pour toute la semaine
promo en 2h je cuisine pour toute la semaine

Rejoignez moi sur youtube !

cuisine test sur youtube

cuisine test sur youtube

Laisser un commentaire parce qu'il est bon de s'exprimer !