Accueil » Blog » Compost Bokashi : comment faire du compost facile ?

Compost Bokashi : comment faire du compost facile ?

Compost bokashi

Le Bokachi est un nom japonais qui désigne littéralement : matière organique fermentée. C’est un sorte de compost à la japonaise. En effet, le processus se base sur la fermentation des déchets dans un milieu anaérobique ( sans oxygène ). Pour permettre à la fermentation de se déclencher, on ajoute des micro-organismes efficaces ( EM) qui sont généralement sous forme de poudre.

Comment faire du Bokachi ?

Le bokachi permet de composter la quasi-totalité de nos déchets en cuisine. Une bonne manière de réduire notre impact sur l’environnement et ainsi créé son propre compost qui peut être utilisé de différentes manières.

Pour commencer son bokachi, il faut avoir un kit qu’on appelle starter. Généralement, il est composé d’un seau avec une fermeture étanche ( que vous pouvez fabriquer maison ) et un petit robinet intégré. Dans le kit, il y a également un sachet de démarreur qui contient des produits vivants. En effet, il est composé généralement de sons de céréales contenant des micro-organismes efficaces. Ces derniers vont permettre la fermentation des déchets et ainsi les transformer en un engrais actif et plein de nutriments.

compost-avant le bokashi

compost-avant le bokashi

La méthode :

  • Saupoudrez environ 20 ml de démarreur dans le fond de votre seau,
  • Mettez vos déchets et aplatissez-les de manière uniforme. Tassez bien tous les déchets pour retirer le maximum de bulles d’air,
  • Saupoudrez de nouveau avec 20 ml de démarreur et fermez bien le seau.

Répétez ces mêmes étapes autant de fois qu’il faut pour remplir votre seau. Si vous avez trop de déchets à la fois, ajoutez un peu de démarreur tous les 5 cm environ de déchets bien tassés. Fermer bien le seau entre chaque ajout de déchets et de démarreur. Une fois votre seau est complètement rempli, fermez-le bien et laissez-le reposer deux semaines, voire un peu plus avant de l’ouvrir pour le vider.

Tous les 3 à 4 jours, il faut penser à ouvrir le robinet du seau pour vidanger le bokashi. Les premiers jours, il n’y a aucun jus qui sort, mais au fur et mesure que la fermentation des déchets avance, vous allez commencer à avoir du jus qui coule.

La méthode bokashi en vidéo :

Comment utiliser le bokachi ?

Une fois les deux semaines passées, vous allez pouvoir ouvrir le bokashi. Les déchets ne seront pas décomposés comme dans un compost classique et c’est tout à fait normal. Cependant, et grâce à la fermentation, ils seront enrichis en bons nutriments. Une fois le bokashi mélangé avec de la terre, cette dernière est nourrie et on obtient un meilleur rendement. Les plantes, fruits ou légumes sont vigoureux et sains.

Au bout des deux semaines, le bokashi n’est pas tout à fait du compost. Pour continuer sa transformation en le rendant comme un compost, il faut le mélanger avec de la terre. Ensuite, il est nécessaire de le couvrir avec une bonne épaisseur de terre et le laisser poser 2 à 3 semaines avant de commencer vos plantations.

Si vous êtes en appartement, vous pouvez mélanger votre bokashi avec de la terre dans des jardinières. Sinon, vous pouvez le ramener dans des dépôts de compost ou bien trouver des fermes qui sont à la recherche de ce genre de compost.

Vous pouvez également enterrer le bokashi directement dans le sol de votre potager par exemple. Faites un trou dans votre potager, versez le bokashi et mélangez avec de la terre. Couvrez ensuite avec une belle épaisseur de terre et laissez poser 2 à 3 semaines.

Comment utiliser le jus de bokachi ?

Pendant tout le processus de fermentation, il faut penser à vidanger le bokashi en ouvrant le robinet. Le jus qui s’écoule est très riche en micro-organisme.

Vous pouvez l’utiliser pur en le versant dans les canalisations. Il permet de les entretenir. Vous pouvez également l’utiliser comme engrais vivant en le diluant dans de l’eau pour arroser vos plantes ou votre potager. Il faut compter 10 ml de jus de bokashi dans 1 l d’eau. Le jus de bokashi est très acide, il faut donc absolument le diluer dans de l’eau avant de l’utiliser pour un arrosage en intérieur comme extérieur.

Quoi mettre comme déchet dans le bokashi ?

Vous pouvez quasiment tout mettre dans votre bokashi. Voilà une petite liste pour vous aider :

Ce que vous pouvez mettre :

  •  Fruits crus ou cuits
  • Légumes crus ou cuits
  • Viandes crues ou cuites
  • Oeufs
  • Aliments préparés
  • Marc de café
  • Pain
  • Fleurs fanées
  • Produits laitiers ( fromage…)
  • Sachet de thé

Ce que vous ne pouvez pas mettre :

  • Produits chimiques
  • La cendre
  • Les excréments d’animaux
  • Les gros os
  • Les liquides ( eau, huile, vinaigre, lait…)
  • Les déchets comme le verre, plastique, carton ou papier

 

 

Connaissez-vous le Bokashi ? N’hésitez pas à compléter cet article avec vos connaissance et votre expérience 😉

 

 

 

 


Découvrir les offres du moment

promo en 2h je cuisine pour toute la semaine promo en 2h je cuisine pour toute la semaine promo en 2h je cuisine pour toute la semaine
promo en 2h je cuisine pour toute la semaine

Rejoignez moi sur youtube !

cuisine test sur youtube

cuisine test sur youtube

Laisser un commentaire parce qu'il est bon de s'exprimer !