Accueil » Blog » Mes 5 plantes d’intérieur les plus faciles à entretenir

Mes 5 plantes d’intérieur les plus faciles à entretenir

5 plantes faciles quand on a pas la main verte

Voici un article qui change de nos habitudes mais qui reste dans le domaine passionnel. Je suis un grand amoureux de la nature, et j’aime la faire rentrer à l’intérieur près de moi dans ma maison. Malheureusement venant de la ville, je ne suis pas très doué avec les plantes. Je progresse mais pas suffisamment pour réussir l’entretien de n’importe quelles plantes. Alors si vous être comme moi, que vous voulez apporter un peu de verdure chez vous et que vous n’avez pas la main verte. Je vous donne ici maintenant mes 5 plantes d’intérieur les plus faciles à entretenir.

En toute logique, si j’arrive à m’en sortir avec celle-ci, alors vous pourrez accueillir ces plantes chez vous sans trop d’inquiétudes. C’est parti :

Mes 5 plantes faciles à vivre

Le pachira aquatica ou cacaotier

Le pachira aquatica, ou cacaotier

Le pachira aquatica, ou cacaotier

 

Une des premières plantes que j’ai acquise. Celle sur la photo n’est pas la première que j’ai eue mais elles ont toutes bien tenues. Pour l’entretien, c’est très simple. Un peu de lumière. Un pot un peu plus grand qu’au départ. Et beaucoup d’eau, pour ce modèle, 1 litre par semaine quand il fait chaud et 500 ml par semaine l’hiver. Je l’ai sorti cet été mais elle n’a pas beaucoup apprécié. Je ne sais pas si c’est le soleil ou les averses mais elle a perdu beaucoup de feuille. Depuis elle se fait tranquillement une santé à l’intérieur.

Le pachira pousse très vite. Le modèle que j’ai acheté faisant 30 centimètres. En un an, elle fait plus de 1 mètre. Un autre conseil, tourner là sur elle-même toutes les semaines d’un quart de tour sinon elle ne poussera que vers la lumière.

Sansevieria ou langue de belle-mère

Sansevieria ou langue de belle-mère

Sansevieria ou langue de belle-mère

Je trouve cette langue de belle-mère très graphique. Je l’ai choisie uniquement pour son esthétisme mais il s’avère que c’est aussi une plante très résistante. Originaire du désert, elle n’a finalement besoin que d’une lumière moyenne. Bien sûr, il ne faudra pas trop l’arroser. 1 petit verre par semaine et si vous oubliez, elle ne se plaindra pas.

Autre conseil, ne couper pas ses pointes car la feuille arrêtera de pousser. Au fil du temps, la sanseviera atteindra une taille spectaculaire. J’ai hâte de voir ça.

Le Zamioculcas

Le Zamioculcas

Le Zamioculcas

Certainement la plante la plus résistante de mon lot. J’ai connu cette plante sur mon lieu de travail. Elle y a tout subie : une lumière famélique, un arrosage aléatoire, du café, pas d’entretien, pas d’engrais… Et elle es toujours là. Ma version a beaucoup plus de chance. Même si la photo ne lui rend pas justice car mon fils vient de tomber dessus.

Sinon un peu de lumière, un grand verre d’eau par semaine, un peu d’engrais une fois par moi et ça roulera pour cette zamioculcas. Ah, j’oubliais. Elle se multiplie facilement par division du pied, et grandi très vite. J’adore.

Carex morrowii, enfin je crois

Carex morrowii , enfin je crois

Carex morrowii , enfin je crois

Je ne suis pas sûr de son nom car c’est une récupération sur un pied mère. Elle est géniale car se multiplie très facilement. Pour commencer la multiplication de plante, elle est idéale. Quand cette plante est mature, elle va produire des rejets aérien. Couper la tige, plantez le reste dans la terre. Maintenez humide et c’est parti.

Sinon rien de particulier, pas trop d’eau quand même et une terre de qualité lui conviendront parfaitement.

Ficus Benjamina

Ficus Benjamina

Ficus Benjamina

Je dois en avoir une dizaine actuellement.

Je m’explique. Coupez-lui une tige de 20 cm, laissez deux feuilles à l’extrémité. Mettez la tige dans un verre d’eau. Au bout d’un mois, un système racinaire se sera développé. Mettez alors la tige dans un petit pot de terreau, maintenez humide. Et la tige deviendra arbuste. Je trouve l’expérience très plaisante et j’en profite pour donner des plants à mon entourage.

Sinon le ficus est une plante facile à vivre, un peu de lumière, arrosez copieusement quand la terre est sèche, de l’engrais universel, une fois par moi et ce sera tout.

Il faut seulement savoir que c’est une plante qui n’aime pas le changement. Essayer de la laisser à la même place et tout se passera bien.

 

J’espère que cet article vous sera utile ! Et vous quelles sont vos plantes favorites ?


Découvrir les offres du moment

promo en 2h je cuisine pour toute la semaine promo en 2h je cuisine pour toute la semaine promo en 2h je cuisine pour toute la semaine
promo en 2h je cuisine pour toute la semaine

Rejoignez moi sur youtube !

cuisine test sur youtube

cuisine test sur youtube

1 commentaire pour “Mes 5 plantes d’intérieur les plus faciles à entretenir”

  1. moi j’adore les plantes vertes, mais elles n’ont pas l’air de m’aimer beaucoup…. il y a peu, mon fils m’a offert une jolie plante la chlorophytum – je crois que c’est son nom ! je viens de lui offrir un joli beau lors du rempotage, et je l’oublie un peu pour qu’à son tour, elle trouve sa place dans notre pièce à vivre… j’ai aussi un pothos en haut d’un meuble. Je l’arrose peu, lui laisse là aussi prendre sa place, et bientôt je lui installerai un tuteur pour lui donner une forme. J’adore les ficus – le bonsaï m’attire mais je crains être très impatiente et ne pas le laisser suffisant de place. Les orchidées sont pour ma sœur qui les réussit à merveille. Mais la plus douée dans la famille, c’est notre maman qui a une véranda avec diverses plantes, toutes sont comblées de leur place dans ce foyer ! je l’envie

Laisser un commentaire parce qu'il est bon de s'exprimer !